Fiches Géographique SUD

L'UNION EUROPEENE

AU SUD DU MALI

La coopération de l'Union européenne au Mali

Historiquement, l'essentiel de la coopération au développement gérée par les institutions de l'Union européenne au Mali provient du Fonds Européen de Développement (FED). Ce FED, alimenté par des contributions directes des Etats membres de l'UE et géré par la Commission européenne, intervient au Mali depuis 1959, soit avant l'indépendance du Mali en 1960! La Commission européenne finance aussi de nombreux projets à partir de son budget propre, dans des secteurs clés: environnement, sécurité alimentaire, appui à la société civile et aux autorités locales, droits de l'homme, etc.


En 2015, pour faire face à la crise migratoire connue par l'Europe, l'UE a mis en place un Fonds Fiduciaire d’Urgence (FFU) pour l'Afrique, abondé principalement par l'UE et les Etats membres de l'UE. L'objectif de ce Fonds est de financer des projets qui permettent de s'attaquer aux causes profondes de la migration irrégulière.


Il est important de souligner que tous ces appuis sont des dons!


En plus de cette coopération gérée par les institutions de l'UE, certains des Etats membres de l'UE disposent de leurs propres instruments de coopération bilatérale. Actuellement, 9 Etats membres participent activement au développement du Mali via divers programmes (les autres Etats interviennent de façon ponctuelle): l'Allemagne, la France, le Danemark, les Pays-Bas, la Suède, le Luxembourg, la Belgique, l'Italie et l'Espagne.


Le sud du Mali

Le sud du Mali, zone densément peuplée (la moitié de la population malienne sur un quart du territoire), a plutôt été épargné par la crise sécuritaire qui touche le pays depuis 2012. Cependant, malgré ces atouts (stabilité, accès à l'Etat et aux services sociaux de base, bonnes connections pour commercer avec les pays voisins, etc) les indicateurs de développement de ces régions sont relativement faibles. Ainsi, Kayes est une des principales zones de départ de migrants. Autre exemple: bien que Sikasso ait globalement une bonne production agricole, cette région a les plus forts indicateurs de malnutrition chronique, ce que les spécialistes appellent le "Paradoxe de Sikasso". Les régions de Kayes et Sikasso disposent aussi de gisements d'or et d'autres minerais, ce qui crée des opportunités économiques pour les communautés mais aussi des contraintes spécifiques (sous-scolarisation par exemple). C'est aussi là que se trouvent les axes de communication les plus importants du pays (Corridors Dakar–Bamako et Bamako-Abidjan).


Quelques données sur le sud du Mali

Superficie (km2)* Population (2016)* Communes de la région classées "très pauvres" (%)* Taux de pauvreté (2017, %) Pop. en insécurité alimentaire sévère (2018, %) Taux de chômage des 15-35 ans (%)" Population urbaine (2009, %) Population urbaine (2009, %) Taux brut de scolarisation (17-18, %) Nb de magistrats (2016) Dotation pour investissement (2018, millions CFA)
Kayes 119.743 2.517.000 25 26,3 3,5 6,1 25,1 81 56 3.345
Koulikoro 95.848 3.058.000 27 52,2 5,8 46,8 30,9 99 34 2.588
Sikasso 70.280 3.337.000 25 67,8 1 4,7 30,4 81 45 5.326
National 1.248.574 18.343.000 25 44,9 5 14,9 35 77 432 25.980

* Annuaire INSTAT 2016 / " Rapport de diagnostic stratégique - CREDD (19-23) / ~ Cadre harmonisé (Rapport 03/2018) / # Décision n°2018-0036/DG-ANICT

* Taux pour le Fondamental 1 (CPS/MEN: rapport d'analyse des indicateurs) / ^ Profil des Inégalités entre Hommes et Femmes au Mali - DUE 2017

Projets financés par l'UE dans le SUD du Mali

Cartes et Liste de projets(Cliquez sur les icônes de domaines pour plus de détails sur un projet)


Résultats ( 108 )