Plume de femme: Aminata en terrain connu

Faire de sa passion, son fond de commerce! C’est la prouesse réussie par Mme Sy Aminata Makou Traoré, sportive de haut niveau et qui a choisi de trouver sa voie, dans le business du sport.  

 Le palmarès de la jeune dame est impressionnant :  Ceinture noire 4-ème DAN international en Taekwondo, championne du Mali de 2004 à 2012, Médaillée d’or au Tournoi de la Zone 2 ACNOA,  Médaillée d’or au 10eme jeux africains à Maputo (première et unique femme a décrocher ce titre au Mali), Vice-championne du monde Francophone… La liste est encore longue.  

Après sa carrière sportive de haut niveau, Aminata s’est consacrée aux études et a décroché un Master 2 en audit et contrôle de gestion. 

Après sa formation, elle a créé SPORT AGENCY, une agence spécialisée dans la communication, le marketing, l’évènementiel sportif et le conseil. Très engagée pour la professionnalisation du sport au Mali, elle a lancé sous l’égide de SPORT AGENCY un Forum International sur le Sport (FIS) pour servir de cadre d’échanges entre les acteurs du sport malien et ceux d’ailleurs sur les voies et moyens d’améliorer la pratique sportive et les conditions de celles et ceux qui ont choisi d’y faire carrière. 

Pour SY Aminata Makou Traore, les femmes doivent s’affirmer, avoir confiance en leurs capacités et se battre pour prendre la place qu’elles méritent au sein de la société, en ayant l’audace de s’engager dans des secteurs qui demeurent l’apanage des hommes.  

Au Mali sur 35 Fédérations sportives, seulement 03 sont dirigées par des présidentes et cela avec toutes les difficultés. 

En milieu sportif, qu’elles soient dirigeantes, responsables, encadreurs ou encore athlètes, les femmes font face à d’énormes problèmes dans l’exercice de leurs fonctions. 

Au Mali, la présence des femmes dans les instances dirigeantes du mouvement sportif, comme dans l’encadrement et le taux de participation dans les compétitions, reste encore très limitée.   

Aminata veut que son parcours dans le business du sport serve de catalyseur à d’autres vocations. Un engagement reconnu par le Comité National Olympique et Sportif du Mali qui lui confié en 2019 la présidence de la commission permanente de travail femmes et sport.  

Dans ce sens, elle veut motiver les femmes, les jeunes filles en particulier, à devenir promotrices de centre de sport et à mettre ainsi un pied dans l’entrepreneuriat féminin en milieu sportif. 

Aujourd’hui de par son expérience personnelle, Mme Sy veut trouver la solution à deux équations dans le milieu du sport, à savoir la reconversion des athlètes, Le financement des projets sportifs. Toutes les sportives de haut niveau sont confrontées au problème de leur après carrière.  Si certaines peuvent l’envisager sans se préoccuper de leur avenir financier, une immense majorité d’entre elles doivent se lancer dans un nouveau projet de vie professionnelle et doivent faire face à leur reconversion.  

Aminata estime que la création d’une Agence Nationale du Sport permettrait de mobiliser les fonds pour subventionner les projets sportifs et encourager l’entreprenariat féminin en milieu sportif.  

Le message que j’aimerais lancer à mes sœurs :  

Ayez confiance en vous, ne redoutez pas l’échec. Il n’y a pas d’échec si l’on prend du plaisir à faire le travail que nous aimons. 

Hawa SANGHO 

* Les opinions exprimées dans cet article ne reflètent pas forcément le point de vue de la DUE.